Pendant quelle période la liaison sera-t-elle fermée à la circulation ?

Du 4 juillet au 23 août, la liaison E25-E40/A602 sera fermée dans les deux sens de circulation entre l’échangeur n°38 « Angleur/Grosses Battes/Belle-Ile » et l’échangeur n°37 « Val Benoit/Seraing/Marche ».

 

Toute la liaison E25-E40/A602 sera-t-elle fermée ?

La liaison E25-E40/A602 sera fermée du 4 juillet au 23 août dans les deux sens de la circulation entre l’échangeur n°38 « Angleur/Grosses Battes/Belle-Ile » et l’échangeur n°37 « Val Benoit/Seraing/Marche ».

Il sera donc toujours possible, pour le trafic local, de continuer à emprunter le tunnel de Cointe, en rive gauche de la Meuse, avec une seule voie disponible en direction du Luxembourg.

 

Pourquoi ne pas maintenir même partiellement le trafic ?

Lors des inondations du mois de juillet dernier, toute une partie de la liaison E25-E40/A602, située en rive droite de la Meuse, a été complètement submergée par l’eau et la boue. Au lendemain des inondations, les équipements impactés ont été remplacés ou réparés, de manière partielle et souvent provisoire, pour rétablir au plus vite 100% de la liaison, avec des normes minimales de sécurité. De nombreuses interventions nécessitent des travaux de plusieurs semaines d’affilée. Elles sont impossibles à réaliser uniquement de nuit, ou en maintenant même partiellement le trafic.

Par ailleurs, la réparation des dégâts de l’été dernier a précipité une réhabilitation en profondeur et une remise aux normes qui devaient être effectuées dans les années à venir dans le cadre du Plan Tunnels, puisque la liaison vient de fêter ses 22 ans.

Depuis plusieurs mois, des fermetures nocturnes ont permis de préparer cette phase estivale.

 

Pourquoi avoir choisi cette période pour fermer la liaison ? 

De nombreuses interventions nécessitent des travaux de plusieurs semaines d’affilée. Elles sont impossibles à réaliser uniquement de nuit, ou en maintenant même partiellement le trafic.

Ces travaux de réhabilitation durable les plus impactants en termes de mobilité ont été planifiés pendant la période la moins contraignante possible pour les usagers, c’est-à-dire, durant les congés de cet été, qui comptent chaque jour en moyenne 5.000 véhicules en moins : juillet et août comptabilisent chacun en moyenne 80.000 usagers quotidiennement, contre 85.000 en moyenne un autre mois.

Depuis plusieurs mois, des fermetures nocturnes ont permis de préparer cette phase estivale de la réhabilitation de la liaison E25-E40/A602.

 

Puis-je emprunter l’agglomération liégeoise si je conduis un poids lourds de plus de 7,5 tonnes affectés au transport de marchandises ?

Pour alléger les routes de la Cité ardente, l’agglomération liégeoise sera interdite aux véhicules en transit de plus de 7,5 tonnes affectés au transport de marchandises. Une déviation sera mise en place via les autoroutes E42/A15 et E411/A4. Des contrôles réguliers seront effectués par la Police en agglomération liégeoise.

Seules les dessertes locales seront autorisées.

 

Je suis un poids lourds de plus de 7,5 tonnes affectés au transport de marchandises en provenance du Luxembourg, quelles déviations dois-je emprunter ?

Pour le trafic de transit, une déviation sera mise en place via l’E411/A4 vers Namur, pour reprendre la direction de Liège sur l’E42/A15 via l’échangeur de Daussoulx.

 

Je suis un poids lourds de plus de 7,5 tonnes affectés au transport de marchandises en provenance de l’Allemagne (E40/A3) et des Pays-Bas (E25/A25) voulant rejoindre le Luxembourg, quelles déviations dois-je emprunter ?

Pour le trafic de transit, une déviation sera mise en place via l’E42/A15 en direction de Namur et reprendront la direction du Luxembourg via l’E411/A4.

 

Puis-je emprunter l’agglomération liégeoise si je conduis un véhicule de plus de 6m de long (notamment une caravane, un autocar) ?

Pour alléger les routes de la Cité ardente, l’agglomération liégeoise sera interdite aux véhicules en transit de plus de 6 m de long – notamment les caravanes, les autocars. Une déviation sera mise en place via les autoroutes E42/A15 et E411/A4.

Seules les dessertes locales seront autorisées.

 

Je suis un véhicule de plus de 6m de long (notamment une caravane, un autocar) en provenance du Luxembourg, quelles déviations dois-je emprunter ?

Pour le trafic de transit, une déviation sera mise en place via l’E411/A4 vers Namur, pour reprendre la direction de Liège sur l’E42/A15 via l’échangeur de Daussoulx.

 

Je suis un véhicule de plus de 6m de long (notamment une caravane, un autocar) en provenance de l’Allemagne (E40/A3) et des Pays-Bas (E25/A25) voulant rejoindre le Luxembourg, quelles déviations dois-je emprunter ?

Pour le trafic de transit, une déviation sera mise en place via l’E42/A15 en direction de Namur et reprendront la direction du Luxembourg via l’E411/A4.

 

Puis-je emprunter l’agglomération liégeoise si je conduis un véhicule léger ?

Pour alléger les routes de la Cité ardente, l’agglomération liégeoise sera interdite aux véhicules en transit. Une déviation sera mise en place via les autoroutes E42/A15 et E411/A4.

Pour le trafic local, il sera donc toujours possible de continuer à emprunter le tunnel de Cointe.

 

Je suis un véhicule léger en transit en provenance du Luxembourg, quelles déviations dois-je emprunter ?

Pour le trafic de transit, une déviation sera mise en place via l’E411/A4 vers Namur, pour reprendre la direction de Liège sur l’E42/A15 via l’échangeur de Daussoulx.

 

Je suis un véhicule léger en transit en provenance de l’Allemagne (E40/A3) et des Pays-Bas (E25/A25) voulant rejoindre le Luxembourg, quelles déviations dois-je emprunter ?

Ils poursuivront leur itinéraire sur l’E42/A15 en direction de Namur et reprendront la direction du Luxembourg via l’E411/A4.

 

Pourquoi interdire le transit en agglomération liégeoise aux véhicules longs et poids lourds ?

Cette mesure doit permettre de désengorger les voiries de la Ville :  le gabarit de ces véhicules décuple, surtout dans les carrefours, leur impact sur la congestion. Pour rappel, en longueur, un véhicule de plus de 6m de long équivaut à 3, voire 4 voitures.

 

Pourquoi ferme-t-on la liaison ?

Lors des inondations du mois de juillet dernier, toute une partie de la liaison E25-E40/A602, située en rive droite de la Meuse, a été complètement submergée par l’eau et la boue. Au lendemain des inondations, les équipements impactés ont été remplacés ou réparés, de manière partielle et souvent provisoire, pour rétablir au plus vite 100% de la liaison, avec des normes minimales de sécurité.

Par ailleurs, la réparation des dégâts de l’été dernier a précipité une réhabilitation en profondeur et une remise aux normes qui devaient être effectuées dans les années à venir dans le cadre du Plan Tunnels, puisque la liaison vient de fêter ses 22 ans.

Depuis plusieurs mois, des fermetures nocturnes ont permis de préparer cette phase estivale.

C’est pourquoi la liaison E25-E40/A602 devra être fermée durant les congés de cet été afin de remplacer durablement et complètement les équipements. De nombreuses interventions nécessitent des travaux de plusieurs semaines d’affilée. Elles sont impossibles à réaliser uniquement de nuit, ou en maintenant même partiellement le trafic.

 

Qu’est ce qui a déjà été réalisé depuis les inondations ?

Lors des inondations du mois de juillet dernier, toute une partie de la liaison E25-E40/A602, située en rive droite de la Meuse, a été complètement submergée par l’eau et la boue. Au lendemain des inondations, les équipements impactés ont été remplacés ou réparés, de manière partielle et souvent provisoire, pour rétablir au plus vite 100% de la liaison, avec des normes minimales de sécurité.

Par ailleurs, la réparation des dégâts de l’été dernier a précipité une réhabilitation en profondeur et une remise aux normes qui devaient être effectuées dans les années à venir dans le cadre du Plan Tunnels, puisque la liaison vient de fêter ses 22 ans.

Depuis plusieurs mois, des fermetures nocturnes ont permis de préparer cette phase estivale.

 

Quelles opérations seront réalisées durant les congés de cet été 2022 ?

Lors des inondations du mois de juillet dernier, toute une partie de la liaison E25-E40/A602, située en rive droite de la Meuse, a été complètement submergée par l’eau et la boue. Au lendemain des inondations, les équipements impactés ont été remplacés ou réparés, de manière partielle et souvent provisoire, pour rétablir au plus vite 100% de la liaison, avec des normes minimales de sécurité.

Par ailleurs, la réparation des dégâts de l’été dernier a précipité une réhabilitation en profondeur et une remise aux normes qui devaient être effectuées dans les années à venir dans le cadre du Plan Tunnels, puisque la liaison vient de fêter ses 22 ans.

Les travaux les plus impactants en termes de mobilité ont été planifiés et coordonnés pendant la période la moins contraignante possible pour les usagers, c’est-à-dire, durant les congés de cet été, qui comptent chaque jour en moyenne 5.000 véhicules en moins : juillet et août comptabilisent chacun en moyenne 80.000 usagers quotidiennement, contre 85.000 en moyenne un autre mois.

Depuis plusieurs mois, des fermetures nocturnes ont permis de préparer cette phase estivale.

De nombreuses opérations seront réalisées cet été : le placement d’une protection passive au feu et des réparations de béton nécessaires, le remplacement de l’éclairage classique et des câbles, la poursuite du renouvellement des caméras, la réinstauration d’une réémission radio et le placement d’une sonorisation d’alerte, le renouvellement des équipements de détection de pollution, la modernisation des équipements de la détection incendie, l’amélioration de surpression des issues de secours, la réhabilitation  de revêtements entre la sortie n°39 « Chênée » et la sortie n°39 « 18 arcades » en direction de Bruxelles, le démontage et remontage d’équipements électromécaniques suite à l’installation de la protection passive.

Plus d’informations par rapport équipements qui seront remplacés cet été : https://sofico.org/liege-rehabilitation-estivale-de-la-liaison-e25-e40-a602-et-actions-en-matiere-de-mobilite-pour-apaiser-liege/

 

Les travaux de réhabilitation se termineront-ils après cette fermeture estivale ?

Les interventions les plus impactantes pour les usagers, nécessitant plusieurs semaines d’affilée de travaux, ont été planifiées durant les congés de cet été.

Le travail de réhabilitation de la liaison E25-E40/A602 continuera après cet été. En effet, la réparation des dégâts liés aux inondations a précipité une réhabilitation en profondeur et une remise aux normes qui devaient être effectuées dans les années à venir dans le cadre du Plan Tunnels, puisque la liaison vient de fêter ses 22 ans.

Des opérations qui peuvent se réaliser sans impact au niveau des usagers, de nuit ou avec un impact très bref seront réalisées par la suite.

En 2023, des interventions de modernisations menées dans le cadre du Plan Tunnels seront à programmer lors des périodes les moins impactantes en rive gauche, au niveau du tunnel de Cointe.

 

Quelles opérations resteront à réaliser ?

En rive droite, il restera à mettre en œuvre : le remplacement de la haute tension, le remplacement du tableau général basse tension, le renouvellement des équipements de signalisation dynamique et de gestion de scénarii, la placement de l’éclairage de renfort et de l’éclairage de secours, le remplacement et le renforcement de la ventilation, le remplacement de la téléphonie dans les 50 niches téléphoniques, la rénovation des divers équipements dans les locaux techniques, le remplacement des écrans antibruit endommagés, la modernisation de la détection automatique d’incident.

En 2023, des interventions de modernisations menées dans le cadre du Plan Tunnels seront à programmer lors des périodes les moins impactantes en rive gauche, au niveau du tunnel de Cointe.

Plus d’informations : https://sofico.org/liege-rehabilitation-estivale-de-la-liaison-e25-e40-a602-et-actions-en-matiere-de-mobilite-pour-apaiser-liege/

 

La vitesse sera-t-elle toujours limitée à 50 km/h après les travaux de cet été ?

La vitesse sera toujours limitée à 50 km/h dans la zone comprenant les tunnels car la totalité des équipements n’a pas encore été réhabilitée. Notamment, l’éclairage de renfort aux entrées des tunnels n’a pu être restauré faute d’alimentation électrique suffisante (renfort particulièrement énergivore : 7 fois plus que l’éclairage du tunnel en lui-même) mais aussi en raison de pénuries de matériels. Dans cette situation, des vitesses trop élevées généreraient des risques d’accidents suite à l’effet « trou noir » lorsque l’on pénètre dans le tunnel.

 

Pourquoi les travaux durent-ils autant de temps ?

Ce délai s’explique par plusieurs éléments.

La liaison est un « bijou technologique » dont la sécurité est assurée par de très nombreux équipements. Elle comporte deux tunnels de plus de 500 mètres se trouvant sur le Réseau transeuropéen de transport, une directive européenne sur la sécurité des tunnels (directive européenne Mont-Blanc 2004/54/CE) impose à la SOFICO certaines conditions de sécurité.

Les locaux techniques adjacents ainsi que tout le matériel électromécanique qui les équipe ont complètement été submergés par l’eau et la boue drainées par les inondations de juillet. C’est donc l’ensemble de ses équipements qui est à remplacer. La spécificité de certaines pièces endommagées et la pénurie mondiale de certains composants ont généré des difficultés dans la chaîne d’approvisionnement qui ont dû être solutionnées. Par ailleurs, la réparation des dégâts de l’été dernier a précipité une réhabilitation en profondeur et une remise aux normes qui devaient être effectuées dans les années à venir dans le cadre du Plan Tunnels, puisque la liaison vient de fêter ses 22 ans.

Comme dans le cadre de chaque chantier, tout est mis en œuvre pour réaliser ces opérations en limitant au maximum l’impact sur la circulation.

A la mise en service de la liaison E25-E40/A602 en 2000, l’installation des équipements de ce type s’est déroulée sur une période d’environ 2 ans, tandis que cette cure de jouvence sera effectuée dans des délais beaucoup plus serrés.

Get the latest news and read about the various projects in the Walloon structuring network in the SOFICO newsletter.

Projects ongoing
SOFICO activities
The "*" symbol stands for "required field" in accordance with our Privacy notice
By subscribing to the newsletter, you agree to the processing of your personal data in accordance with our Privacy Notice. You can unsubscribe at any time, in accordance with the Privacy notice