Depuis 2004, un tronçon de la N63 situé à hauteur de Baillonville sert de laboratoire grandeur nature aux potentiels systèmes de marquage qui seront utilisés dans les prochaines années sur les routes et autoroutes de Belgique.

A côté d’un premier test en labo, Baillonville est incontournable pour pouvoir être certifié comme produit de marquage routier par COPRO, l’organisme impartial de contrôle des produits de la construction.

Pendant deux jours, plusieurs entreprises (de France, des Pays-Bas, du Danemark…) vont pouvoir poser plusieurs systèmes qui seront testés dans les années à venir. Concrètement, chaque système est appliqué sur un bloc composé de 9 lignes sur une des bandes en direction de Liège.

Ces marquages, soumis au trafic de la nationale, seront alors contrôlés successivement 10 jours, 1 an et 2 ans après leur application. Leurs performances seront mesurées selon plusieurs critères: la visibilité de jour, la rétroréflexion de nuit, la rugosité ou encore la couleur.

Il est à noter que la Flandre, via l’AWV (Agentschap Wegen & Verkeer) s’associe à ce contrôle.

Les coûts administratifs et d’organisation sont supportés par les demandeurs.

Get the latest news and read about the various projects in the Walloon structuring network in the SOFICO newsletter.

Projects ongoing
SOFICO activities
Le symbole « * » signifie « champ requis » conformément à notre Notice vie privée
En vous inscrivant à la newsletter, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées conformément à notre Notice vie privée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, conformément à la Notice vie privée